Au printemps nouveau

" Il but, exténué par sa grande dépense de souffle et d'éloquence. Et nous, ainsi que lui,
levâmes notre verre dessus notre goulet, regardant au travers le ciel et notre sort, qui nous paraissaient roses.

Pendant quelques minutes, le silence régna. Seul, Paillard, qui claquait de la langue, et chamaille
dans le gros cou de qui le vin faisait : glouglou. Il buvait d'un seul trait, Paillard, à petits coups. Chamaille, quand le flot tombait au fond du trou, faisait : "Han", en levant ses yeux au firmament. Paillard regardait son verre, par-dessus, par-dessous, à l'ombre et au soleil, le humait, reniflait, buvait du nez, de l'oeil, autant que du palais.

Pour moi, je savourais ensemble le breuvage et les buveurs; ma joie augmentait de la leur, et de les observer : boire et voir font la paire; c'est un morceau de roi. Je n'en cessais pas moins, prompt et preste, mon verre (...)."

Romain Rolland - Colas Breugnon (Ed. Albin Michel, 1919).